Vous avez téléchargé 0 fois ce fichier durant les dernières 24 heures. La limite est fixée à 32767 téléchargements.
Vous avez téléchargé 0 fichier(s) durant ces 24 dernières heures. La limite est fixée à 7 téléchargements.

Le place de la prl en cours d'espagnol en pdf
Télécharger

Description :

Le place de la prl en cours d'espagnol

 

Choisir un sujet de mémoire n’est pas chose aisée. L’année de stage est si riche en nouveautés et en interrogations de tout type que Le place de la prl en cours d'espagnol en pdf | tout ou presque pourrait constituer unLe place de la prl en cours d'espagnol en pdf |  sujet de  mémoire. C’est cependant assez naturellement que j’en suis venue au thème de la place de la PRL (pratique raisonnée de la langue) ou grammaire en classe d’espagnol. Cette interrogation
sur la façon d’introduire la grammaire en classe de langue, sur la façon de l’expliquer, de la
faire appliquer et apprendre est née, en réalité, juste après le baccalauréat, lors de ma première
année de classe préparatoire et n’a cessé de se développer lors de mes études universitaires, se
nourrissant d’échos de la vie quotidienne ( expérience de mes jeunes frères et soeurs à
l’école, enseignements universitaires..) et lectures diverses aboutissant ainsi à l’idée que pour
maîtriser une langue il fallait avoir une parfaite connaissance de la grammaire et que pour
cela, je devrais, une fois devenue professeur, donner une place importante à la grammaire. Je
ne savais pas exactement comment je ferai mais je voulais coûte que coûte bannir la PRL de
mes cours (car elle ne me paraissait pas suffisante) pour instaurer une grammaire plus
traditionnelle. A cette conviction profonde sur l’importance de la grammaire s’est ajouté le
désir profond, lui aussi, d’aider mes élèves à progresser, de les aider à construire leur langue ;
s’interroger sur la place de la grammaire ou PRL en cours coulait donc de source.
Mais, bien entendu, dés les premières heures de formation, je me suis rendu compte
combien ma conviction sur la grammaire et mes préjugés sur la PRL était faux et fondés sur
des souvenirs inexacts et il m’a fallu revoir ma vision toute théorique des choses et m’adapter
aux textes qui présentaient notamment la grammaire comme un outil subordonné aux besoins
de la communication1 et aux réalités de mes propres élèves. Le problème restait donc entier :
quelle place accorder à la grammaire en classe d’espagnol ? En quoi consiste exactement la
PRL ? Comment l’adapter ? Comment aider les élèves à construire leur langue sans les
assommer avec des cours de grammaire pesants et rébarbatifs ?

Cf extrait de la B.O. n° 7, du 3 octobre 2002, présentant les programmes de seconde et de lycée. L’année de
seconde y est présentée comme une année de consolidation des savoirs lexicaux, grammaticaux et
phonologiques. La grammaire et le lexique sont présentés comme étant subordonnée aux besoins de la
communication : « L’étude du vocabulaire et des faits de langue y [aux besoins de la communication] reste
subordonnée. On veille cependant à enrichir méthodiquement les connaissance lexicales et grammaticales des
élèves. » Est soulignée également la distinction à faire entre grammaire de reconnaissance et grammaire de
production que nous aurons l’occasion de revoir plus loin : « On fait très clairement une distinction entre
grammaire et lexique de reconnaissance (nécessaire pour la compréhension des documents écrits ou oraux) et
grammaire et lexique de production ( à maîtriser par l’élève à la fin de l’année scolaire. » En ce qui concerne le
programme de la classe de première, la B.O. fournit de petits précisions ; il s’agira donc d’étudier la grammaire
en contexte, d’inciter à les élèves à « regrouper les phénomènes linguistiques autour de grandes questions telle
que l’organisation temporelle, modale[…] ».

Evaluation :
Total des Votes : 0
Soyez le premier à écrire un commentaire sur ce fichier!
Veuillez vous identifier ou vous enregistrer.